Pont du Gard et Patrimoine

Nous sommes tous des randonneurs ! On peut encore VOIR GRATIS le pont du Gard

dimanche 14 juillet 2013 par Jean-Yves Gréhal

L’entrée piéton du pont du Gard est payante ? Pas tout à fait, car l’accès aux sentiers de randonnée reste libre.
Usez de votre droit d’emprunter à pied les sentiers de randonnée et faites-le respecter si l’un des "cerbères" du site tentait de vous empêcher.

Le site du pont du Gard est parcouru par les GR 6 et GR 63, balisés sur toute la longueur de leur parcours (deux bandes horizontales, une rouge, une blanche). L’accès aux GR reste libre et gratuit..

Les GR pénètrent dans le site aux portes rive droite (GR 6) et rive gauche (GR 63) ainsi que par la route venant de la Bégude Saint Pierre et au col de la Ratade. Le GR 6 suit les ruines de l’ancien aqueduc jusqu’au pont du Gard. Le pont Pitot fait partie du GR 6.

Sur le plan ci dessous, décrivant un remarquable itinéraire de promenade à partir de Vers-pont-du-Gard figurent en jaune les trajets sur lequel vous pouvez "randonner" en toute tranquillité : vous êtes dans des espaces encore "sans péage". Durablement, nous l’espérons. Pour la description de cette promenade, cliquer ici

JPEG - 765.1 ko


Qu’est ce qu’un randonneur ? un piéton, sur un sentier de randonnée. Nul besoin d’affiliation à un club ou à la fédération de randonnée pédestre. Pas besoin non plus de revêtir un uniforme particulier. Si je ne conseillerais pas le costume cravate ni les chaussures à talons hauts pour cheminer sur un sentier de randonnée, le short n’est pas obligatoire, non plus que le sac à dos. Nul n’est autorisé à vous déclarer "non-randonneur" sur votre mise et le diamêtre de vos mollets et à chercher à vous faire payer le droit d’entrée scandaleusement élevé exigé des piétons "ordinaires" (avec poussette et glacière, comme le disait le directeur du site).

Un sentier de randonnée se prend de n’importe quel point et se quitte où l’on veut : si vous voulez commencer le GR 6 à l’entrée rive droite du site du pont du Gard, traverser le pont Pitot et quitter le GR 63 à l’entrée rive gauche, pourquoi pas ? Nous sommes dans une société de liberté et nul ne peut s’arroger le droit de discuter vos projets ni, a fortiori, de les empêcher, même pas les "cerbères" du site.

A propos de ces "cerbères", une précision une fois pour toutes, pour ceux que ce terme importune. Au sens figuré, couramment employé dans le langage commun, cela signifie "gardien sévère, intraitable". Le terme est donc tout, sauf injurieux. Nous le préférons à la périphrase suivante : "agents de l’EPCC, souvent sous contrat précaire et payés avec un lance-pierre, chargés par une direction impérieuse de mettre en oeuvre des mesures contraires à l’esprit du pont du Gard". Ouf, admettez que "cerbères", c’est mieux.

Vous aurez peut être affaire à l’un des "cerbères" au cours de votre promenade sur les sentiers de randonnée du site du pont du Gard. Expliquez vous tranquillement : ils font un boulot difficile, face à des visiteurs souvent très remontés du fait de la fin de la gratuité. Certains ont du tact. D’autres pas trop. Si la discussion s’envenime, comme cela est déjà arrivé trop souvent, filmez la scène avec votre téléphone portable. Cela pourrait vous aider à faire valoir vos droits.


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 193311

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Site du pont du Gard.  Suivre la vie du site Libre accès des promeneurs   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License